Edito de la semaine

Énergie électrique. Non aux réseaux zozos.

 

Ce n'est pas pour me vanter ni pour me distinguer mais je ne fais rien comme tout le monde. Cet été, quand on ne parlait que de canicule et de surchauffe climatique, j'ai appelé ici à prendre garde au froid. Des savants ne nous disent-ils pas que l'homme de Neandertal aurait disparu, privé de gibier par une longue vague de froid ?

À mon âge on ne se se refait pas. De toutes les spécialités que ma formation et mon métier m'ont donné de pratiquer, c'est l'électricité qui m'a le plus ...galvanisé.

Au moment où tout le monde tirait à boulets rouges sur la SNCF pour les perturbations des départs en vacances, j'ai été saisi par l'envie de crier que l'on ferait mieux de s'intéresser au réseau électrique.

Il a suffi d'un incendie en un point névralgique, dont nul voyageur ne connaissait l'existence, pour mettre hors service un quart de notre réseau ferré.

J'y vois une mise en garde de Zeus adressée à ses héritiers, dont la vigilance a été prise en défaut. Il semble en effet que Jupiter ait un instant perdu la maîtrise de la foudre qui est pourtant l'une de ses missions électriciennes. Il en brandit l'attribut au-dessus des têtes pour susciter l'admiration et la soumission des foules.

Nous verrons ce qui sortira de l'enquête que tout responsable de système complexe se doit de conduire après chaque incident.

Mais il n'est jamais trop tôt pour s'interroger sur les fondements techniques des systèmes sur lesquels l'humanité organise sa vie et en accepte, sans bien les connaître, les risques, les contraintes, les dépendances.

Notre réseau électrique est sans doute l'un des systèmes les plus vitaux, les plus complexes, les plus mal connus, les plus controversés de notre société technicienne hors de laquelle nous ne saurions plus vivre.

Chacun est habitué à brancher en toute simplicité sur une même prise, séparément ou simultanément, divers objets usuels sans se soucier de quelque compatibilité que ce soit.

Il n'en est pas de même pour ceux qui ont la charge de la de production et de la distribution.

Pour percevoir la complexité du problème et couper court au flot d'absurdités débitées sur ce sujet, il serait utile que tout citoyen s'intéresse quelques instants aux conditions physiques à réunir pour coupler deux alternateurs.

Pour éviter de perdre du temps dans les recherches, nous recommanderons à chacun de parcourir le texte accessible sur internet par ce lien : http://educypedia.karadimov.info/library/coupla1.pdf

Comprenne qui pourra. Que l'on se rassure, il n'y aura pas d'interrogation écrite !

Il faut d'abord prendre conscience que coupler deux générateurs de courant alternatif n'est pas une opération simple et dénuée de dangers.

Dans un deuxième temps, il faut admettre que ce n'est là qu'une première marche d'une longue ascension vers la complexité d'un réseau moderne dont les caractéristiques  propres à le rendre gouvernable et sûr imposent circonspection et mesure :

Investissement dans les étude de nouvelles sources massives de production, notamment nucléaires, et de nouveaux modes de stockage de l'énergie ;

Exclusion du gigantisme fonctionnel qui, par le jeu des probabilités composées, peut obérer la fiabilité et la disponibilité de l'ensemble du réseau ;

Développement de redondances pour assurer la « gouvernabilité » du système ;

Prudence envers l'extension géographique qui, dans un monde troublé, risque d'accroître les vulnérabilités ;

Modération de la diversité des matériels, des logiciels, des structures opérationnelles, organiques et technologiques dont la multiplication réduit la perceptibilité des altérations, complique la mise en œuvre et la maintenance. Quand les producteurs en grand nombre s'effaceront à volonté, rien ne sera prévisible, rien ne sera programmable ;

Prévention des blocages auxquels sont exposés les systèmes largement informatisés et automatisés durant lesquels chaque sous-système attend des informations d'un autre sous-système avant de reprendre son fonctionnement. Les informaticiens américains appellent « Dead Lock » ce phénomènes plus joliment nommé chez-nous « Étreinte Fatale ».

La constitution d'un réseau de production et de distribution d'électricité est d'abord un problème scientifique et technique.

Le problème politique est de mettre l'outrecuidance en sourdine. Et de mettre hors de position de décider les Zozos doctrinaires et les incultes scientifiques.

 

Pierre Auguste

Le 12 décembre 2018

 

 

 

Recruter

RecruterSi chaque employeur est libre d'embaucher le candidat de son choix ; étant le seul juge des besoins de l'entreprise, du profil demandé et des capacités présentées, il doit cependant respecter les règles d'embauche et accomplir les formalités requises.

Etapes, interdictions, modalités, voici le vade-mecum d'un recrutement réussi.

 

Lire la suite...

 

Gestion prévisionnelle de l'emploi et des compétences


GPECL'objectif de la GPEC est de faire correspondre les compétences des salariés à l'activité de l'entreprise et à ses perspectives d'évolution, en identifiant les compétences critiques qu'il faut conserver, développer ou acquérir à court ou moyen terme.

Il s'agit donc d'une véritable démarche d'ingénierie des Ressources Humaines visant à concevoir, mettre en œuvre et contrôler des politiques et des pratiques visant à réduire de façon anticipée les écarts entre les besoins et les ressources de l'entreprise, tant sur le plan quantitatif que qualitatif.

Lire la suite...

 

Auto-entreprenariat

auto entreprenariatLa  Loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008 a instauré le statut de l'entrepreneur individuel communément appelé auto-entrepreneur avec comme date d'application le 1° janvier 2009.

A la date du 21 juillet 2009, 182 000 personnes avaient été enregistrées alors que le gouvernement tablait initialement sur 200 000 auto-entrepreneurs pour l'ensemble de l'année.

Ce statut s’adresse en particulier aux personnes qui ne veulent pas nécessairement créer une société commerciale pour exercer leur nouvelle activité et souhaitent pouvoir débuter ou arrêter facilement leur activité indépendante (étudiants, salariés, fonctionnaires, demandeurs d'emploi ou retraités).

Les charges sociales et fiscales sont payées par un prélèvement libératoire mensuellement ou trimestriellement calculé sur le chiffre d'affaires.
Ce régime se veut le plus simple possible pour créer une activité indépendante.

Lire la suite...

 

Législation relative aux stages

convention de stageBeaucoup d'entreprises font appel à des stagiaires au sein de leurs services. C'est une formule intéressante tant pour l'entreprise que pour le candidat.

La crise aidant, nombreuses sont les sociétés qui ont recours à ce type de contrat pour repousser voire remplacer un éventuel recrutement. La législation relative aux stages a été progressivement précisée notamment dans un souci de protection des stagiaires. Ainsi certaines conditions doivent-elles être impérativement respectées concernant la rédaction d'une convention de stage, la rémunération et la durée.

 

Lire la suite...

 

Risques encourus avec un CV plagié ou mensonger

cv piratéAfin de forcer la chance durant leur recherche d'emploi, et en toute méconnaissance des risques auxquels il s'exposent, de plus en plus de candidats introduisent sciemment de fausses informations dans leur CV.

Les principales techniques consistent à recopier le CV et la lettre de motivation d'un autre candidat, à revendiquer de faux diplômes ou à mentionner de fausses expériences professionnelles.

IL est toutefois à noter que dans la grande majorité des cas, les employeurs repèrent assez vite le subterfuge.

Lire la suite...

 

Perles ... de culture

perles

Profitez des perles les plus surprenantes, touchantes ou amusantes que nous recevons dans nos formulaires d'inscription de demandeurs d'emplois, de stages et de missions.

De l'utilité de se concentrer pour ne pas produire des candidatures contre-productives…

 

Lire la suite...

 

Diffamation

diffamationCertains utilisateurs ont tendance à penser qu'Internet garantit leur anonymat.

Se croyant protégés par cet anonymat et pensant qu'Internet est une zone de non-droit, ils se permettent de lancer invectives, injures ou diffamation les uns envers les autres.

Nous rassemblons dans cet article des textes juridiques qui démontrent qu'ils encourent jusqu'à 45 000 € d'amende.

 

Lire la suite...

 

<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 de 10

Accessibilité
Increase Font Size Option 5 Reset Font Size Option 5 Decrease Font Size Option 5
Changer le fond
basic_bleu
Visiteurs
42 Visiteurs connectés